Working notes from the Scandinavian Institute for Computational Vandalism

Tabou

Words banned by proclamation and restored through expiatory ceremonials. The Abipones as declassifiers?

Dans la langue des Abipones du Paraguay, on introduit des mots nouveaux chaque année, car on supprime par proclamation tous les mots qui ressemblent aux noms des morts et on les remplace par d’autres. On comprend que de tels procédés liquident la possibilité d’un récit ou d’une histoire: la langue n’a plus de dépôt du passé, elle se transforme avec le cours réel du temps.

[…] (ces prohibitions) semblent aller de soi., être des impossibilités naturelles, et peuvent être levées ou expiées par certaines cérémonies.

Julia Kristeva, Le langage, cet inconnu, 1981.

 

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.